Ne lisez pas cela

Publicités
Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Danny le Rouge a retrouvé sa double nationalité – Hommage

Cohn Bendit ! Reviens !!

Hommage

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Pont Mirabeau

Ce soir je suis allé Pont Mirabeau faire quelques photos… Je vous joint le poeme

Sous le pont Mirabeau coule la Seine
Et nos amours
Faut-il qu’il m’en souvienne
La joie venait toujours après la peine

Vienne la nuit sonne l’heure
Les jours s’en vont je demeure

Les mains dans les mains restons face à face
Tandis que sous
Le pont de nos bras passe
Des éternels regards l’onde si lasse

Vienne la nuit sonne l’heure
Les jours s’en vont je demeure

L’amour s’en va comme cette eau courante
L’amour s’en va
Comme la vie est lente
Et comme l’Espérance est violente

Vienne la nuit sonne l’heure
Les jours s’en vont je demeure

Passent les jours et passent les semaines
Ni temps passé
Ni les amours reviennent
Sous le pont Mirabeau coule la Seine

Vienne la nuit sonne l’heure
Les jours s’en vont je demeure

Guillaume Apollinaire (1880 – 1918)

Pont Mirabeau Pont Mirabeau-2 Pont Mirabeau-3 Pont Mirabeau-4 Pont Mirabeau-5 Pont Mirabeau-6 Pont Mirabeau-7 Pont Mirabeau-8 Pont Mirabeau-9 Pont Mirabeau-10

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

De retour avec des photos

Paris cet après midi

Cliquez pour les avoir en grand format

Paris 05-2015-3

Paris05-2015-2

Paris05-2015

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Un immense espoir?

Suite aux terribles attentats qui ont frappés la France et endeuiller la nation, des millions se réveillent pour clamer son amour de la liberté, de la démocratie et de la paix. Enfin. Car ce n’est pas seulement aux gouvernements d’agir, c’est a chacun de nous. Les terroristes n’agissent pas au nom d’une idéologie générale. La foi n’est rien pour eux. A part un pretexte. Ce qu’ils veulent c’est le pouvoir. Par la terreur et la violence. La peur est leur arme. C’est aussi notre plus grande ennemie. Elle ne fait pas que nous paralyser. Elle nous aveugle. Elle incite a la haine. C’est ce que   cherchent les fondamentalistes de tout poil et de toutes origines.

Ne nous y trompons pas. Il n’y a pas que les fondamentalistes islamiques. Le passé nous l’a montré. Le nazisme, le stalinisme en furent de bon exemples. Le pouvoir par la force. l’éradication de la pensée plurielle, la stigmatisation de l’autre, le refus de cette valeur première qu’est l’empathie. Regarder l’autre non seulement a travers nos yeux mais aussi a travers ceux de notre prochain.

Il nous faut retrouver le droit a la pensée plurielle. Le droit a la foi existe. le droit a la non foi aussi. Le droit au doute. Qui veux nous imposerons des valeurs au non d’une religion ou d’une idéologie quelle qu’elle soit cherche a opprimer. La religion n’est PAS la foi. La foi est personnelle. Elle st intime. Elle ne nous sépare pas des autres mais doit nous rapprocher.

Depuis des siècles. On massacre on tue on opprime. Nous n’avons rien appris. Les discours de haine se poursuivent. La stigmatisation aussi. Nous sommes doués de raison. Enfin parait il. Qu’en faisons nous. Il est temps d’en faire usage. de faire usage de notre coeur de notre intellect, au lieu de privilégier nos plus bas instincts. l’humanité ne survivra qu’a ce prix.

Depuis des siècles. On massacre on tue on opprime. Nous n’avons rien appris. Les discours de haine se poursuivent. La stigmatisation aussi. Nous sommes doués de raison. Enfin parait il. Qu’en faisons nous. Il est temps d’en faire usage. de faire usage de notre coeur de notre intellect, au lieu de privilégier nos plus bas instincts.

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Chercher une envie de vivre.

Pas une raison, une envie. Des raisons j’en ai. Plein. M’occuper de ma mère, travail sinon de tout les jours du moins très prenant) de mon chat (oui, je sais, les croquettes ça vient ! Ne pas faire de peine au petit cercle de personnes qui tiennent a moi et que ma mort rendrait triste, bien que cela ne durerait sûrement ; heureusement, qu’un moment. Ils reprendraient leur petit bonhomme de chemin…

Mais a part cela. Rien. Le néant, le mur. Ce mur de brique qui se lève devant moi. Impossible de l’escalader ni de le contourner.

Avoir envie de vivre pour soi même. Pas pour les autres

Je disparaitrais aujourd’hui, le monde ne s’en porterai pas plus mal. Mieux sans doute. Un pollueur de moins. Que somme nous ? Une fourmi dans la nature. Une de plus une de moins, quel importance alors un humain dans l’univers, imaginez

Je suis fatigué de vivre pour les autres. Pas a travers eux. Pour eux. A part cela aucun désir. Aucune envie. Un pas après l’autre, parce qu’il le faut bien. Poussé par le vent de la nécessité. Sans désir, sans envie.

Faire des choses pour moi, voilà ce qu’il me faudrait. Une envie de créer, d’agir, d’accomplir. Mais non. Rien. Le vide. Le néant.

Dans le passé, je trouvais la solution dans la nourriture et surtout dans l’alcool. Je n’ai plus ça. (Même plus ça ?)

Où est la porte du mur ? Au dessus ? Dans le spirituel ? Merci, déjà vu, déjà vécu. En dessous ? La mort ? Impossible avec les responsabilités que j’ai comme je l’ai dis plus haut. (Ma mère, mon chat, et ne pas vouloir peiner mon entourage). En plus, j’ai déjà essayé 2 fois. J’ai même raté ça J

Si elle est a droite ou a gauche, je ne la vois pas.

Prendre une masse et exploser le mur ? le faire sauter au C4 je n’ai pas l’âme d’un terroriste ou l’envie de péter les plombs. A par ça je ne vois pas d’autres manières de le faire sauter.

Et seulement  moi même pour me guider vers la sortie…

red-20138_640

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

La meilleure manière d’arreter de fumer

Allez en Irak. Les membre d’ISIS coupent les doigts des fumeurs.

http://edition.cnn.com/2014/11/14/world/meast/isis-war-crimes/index.html?hpt=hp_t2 (en anglais)

Oui je sais, pas drole. je n’ai jamais dis que ce l’était!

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Le bonheur, c’est simple en fait

De notre invitée de jour Nazca

Bon, le plus dur c’est de se mettre en boule…

_MG_0629

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Ne lapidez pas les victimes.

Nous sommes nombreux à avoir essayé, certains ont réussi, d’autres se sont ratés.

Dans le passé, « on » enterrait les premiers hors la terre consacrée, les deuxièmes étaient poursuivis par la loi.

« NOUS » ce sont les suicidés, qui en sont mort ou bien en survécu

« ON » ce sont les autres, proches, amis, collègues, parents, soignants parfois

Maintenant, c’est vrai, les choses on changé. On plaint ceux qui en réussi leur cherchant un trouble mental, un moment de folie. Ceux qui se sont ratés, on nous soigne, avec des pilules ou avec des mots. Ou pas du tout. Souvent.

Mais surtout on leurs en veut. « Il a manqué de force », « il a été lâche », « il n’a pensé qu’a lui », « Il n’a pas pensé a moi », « au mal qu’il faisait aux proches. »

On s’en veut aussi. « Pour quoi n’ai je rien vu », « rien pu faire, »

On se plaint au aussi, Pourquoi ça m’arrive a moi, qu‘ai je donc fait pour mériter cela

J’ai essayé deux fois d’en finir. Je me suis raté deux fois. Dépression, alcoolisme, burn-out, problèmes d’argent, solitude, Un beau jour ce fut trop pour moi.

Je ne regrette pas d’être en vie. La plupart du temps.

Par contre je regrette le silence, les non dis, les refus d’en parler, les reproches parfois.

Mes 2 TS datent de plus de 2 ans. J’ai essayé d’en parler à mon entourage. Par nécessité. Mais aussi pour leur faire comprendre qu’ils n’y étaient pour rien.

Rien. Nada. Un mur de béton. Ou bien des réflexions qui blessent.

Ma mère, avec une voix remplie d’amertume : « merci pour moi ! »

 Un membre de ma famille « Bon, maintenant t’arrête tes conneries »

 Des amis : un long silence. Un silence de mort.

Il y a aussi ceux qui ont sciemment rompu les ponts.

Je ne leur en veux pas (enfin j’essaye du mieux que je peux). Le sujet est difficile, ils sont gênés, peinés. Il ne faut pas négliger leurs souffrances, les sentiments de culpabilité, d’impuissance.

Et la j’ai envie de hurler. Croyez vous que je ne me sente pas coupables. Que si j’avais pu faire autrement, je n’aurais pas choisi de ne pas tenter de me suicider ?

Oui je me sens coupable envers vous. D’avoir failli vous faire une peine immense, de vous avoir déçu,

Oui je me suis senti lâche, honteux, y compris d’avoir raté mon coup. J’avais déjà raté ma vie et j’avais même raté ma mort.

J’aurais aimé que l’on me prenne dans ses bras, pour me dire, » je suis heureux que tu sois en vie », « je suis là pour toi »

 

Comme dans beaucoup de situations, les survivants sont seuls. Bien sur il y a les thérapeutes pour aborder le sujet. Mais l’affectif est absent.

Addendum 5/11/20014 17:31

Quelque très rares personnes sont venue vers moi après mes tentatives. deux amis d’internet et des cousins; tous de l’autre bout du monde, m’ont dis que je leur manquerai si je disparaissais. Et un ami ici m’a proposé de m’accueillir si je n’allais pas bien.

Les suicides d’appel.

Souvent, on les minimise. N’oublions pas que c’est déjà un symptôme d’un mal être qui doit être pris en compte. Sans oublier que certains suicides d’appels se sont terminés par la mort. A la surprise de l’entourage qui pensait « oh ! Il le fait tout le temps, » « c’est pour se rendre intéressant », « on n’y crois plus » Jusqu’à ce qu’il soit trop tard.

L’euthanasie

Ce sujet n’a absolument rien à faire dans ce post. C’est un autre débat. Il s’agit (ou devrait) d’une décision réfléchie, discutée, sujette a controverse. J’en parlerai sans doute une autre fois

Que faire :

Avant

Si vous étés suicidaires cherchez de l’aide.

http://www.sante.gouv.fr/que-faire-et-a-qui-s-adresser-face-a-une-crise-suicidaire.html

Appeler à l’aide un ami, un membre de la famille. Un professeur, un homme d’église, ils peuvent vous aider ou au moins agir pour vous.

Si vous avez peur de passer à l’acte, vous pouvez aussi vous présenter dans les services d’urgence du service psychiatrique.

Si un de votre proche est suicidaire, qu’il y fasse allusion ou que vous le soupçonniez.

Parlez lui, sans moraliser, soyez présent, ne le laissez pas tomber

De bons conseils sur ce site

http://www.barbery.net/psy/suicide/quefaire.htm

Si il vient d’essayer de se suicider :

Prévenez les secours donnez tous les détails d’adresse, code téléphone etc. Sans tarder. Tant pis si « ce n’était pas si grave ». Une tentative de suicide doit toujours être considérée comme une urgence médicale et psychiatrique.

Après une tentative.

Si il est a l’hôpital, rendez lui visite

Évitez la morale !

De toute façon, parlez lui, témoignez lui de l’affection. Si il a enviée parler de sa tentative, écoutez le. Sans jugement. Il peut aussi ne pas vouloir en discuter. Respectez son silence mais dites lui que vous êtes et que vous serez la pour lui ou elle.

Dans un autre post, je m’adresserai à la souffrance des proches

Beautiful teenager girl worried and a boy comforting her

Publié dans psychologie | Tagué , | Laisser un commentaire

Un choix de mes photos sur mon site

Vous pouvez les voir sur:

http://www.kittyworld.com

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire