Quelques réflexions après 20 mois sans alcool Se soigner 3eme partie.

Vous avez pris conscience de faire face a un problème face a l’alcool? Que ce soit petit à petit ou d’un seul coup, c’est bien. C’est le premier pas.

Maintenant il faut passer a l’acte. Et pour cela il faut parler. Rester dans son coin en se disant « je suis alcoolique » ne vous servira a rien. Sauf a vous faire boire plus.

N’oubliez jamais que l’alcoolisme est une maladie. Pas un péché, pas une malédiction, pas une fatalité. Une MALADIE.

Avant tout, et c’est très important, ne cherchez pas a arrêter par vous même. Seul. Outre que c’est très probablement voué a l’échec, c’est aussi extrêmement dangereux. La privation d’alcool chez un alcoolique peut, dans les premiers jours entraîner des crises de manques pouvant conduire a la mort. (Delirium tremens entre autres). Il faut obtenir une aide médicale pour vous permettre de surmonter ces premiers jours d’abstinence.

  • Parlez en a votre médecin. Je sais, ce n’est pas toujours facile, surtout si c’est un médecin de famille, mais il est a même de connaître votre historique et de vous aiguiller vers une aide spécialisée. Le baclofène, médicament anti alcool, peut des a présent être prescrit par les généralistes. Ce n’est pas une panacée. Il y en a d’ailleurs d’autres. Mais le remède n’est pas et ne sera jamais uniquement médical.
  • Allez voir un service spécialisé. Il y en a dans tous les départements. Ce sont les csapa.
Dans certains, vous pouvez, a certaines heures, y aller sans rendez-vous. Voilà la liste des csapa dans toute la France http://www.drogues-info-service.fr/?Le-Centre-de-Soins-d
 Ils vous recevront sans jugement et gratuitement, pourront vous conseiller, vous aider et vous suivre. Il vous proposerons, si nécessaire une hospitalisation pour un sevrage qui dure environ une semaine. La, vous serez traité pour les symptômes de manque, aurez des rendez-vous avec des médecins, psychiatres, généralistes, etc. Puis, une post-cure pour approfondir votre réflexion sur l’alcool et renforcer votre démarche vers la sobriété

  • Vous pouvez aussi en cas d’urgence, et j’en ai fait l’expérience a plusieurs reprises, aller directement aux urgences d’un hôpital psychiatrique. C’est parfois la manière la plus radicale, et la plus rapide d’entamer un sevrage. 

  • Dans le même temps, ou préférablement avant, je vous conseille de vous rapprocher de groupes d’anciens buveurs ou de personnes qui, comme vous, cherchent a arrêter l’alcool. 
J’ai trouvé sur Internet un forum d’aide a l’arrêt de l’alcool qui est extraordinaire. Il s’appelle Onsaide. Je ne l’ai découvert qu’après l’arrêt, mais il s’est révélé d’un merveilleux accueil. D’un soutien sans faille, et toujours de très bons conseils. Vous y trouverez des gens comme vous, certains formés a l’alcoologie, qui vous soutiendront dans vos efforts. Avant, pendant et après. C’est une fantastique communauté.
 En voilà l’adresse: http://forumonsaide.forumactif.org/forum
 Je vous le conseille vivement.
  • Des votre sortie de l’hôpital ou de post-cure, il est important de ne pas rester seul. Outre le forum cité ci-dessus, il existe de nombreux groupes d’anciens buveurs dont voici une liste non exhaustive: http://www.alcoweb.com/alcool/fr/alcoweb/mouvements_entraide/61.html

    Il vous faudra aussi continuer a consulter. L’arrêt de l’alcool n’est pas une fin en soi. Il faut se reconstruire. L’aide d’un psychologue, d’un psychiatre vous permettra de consolider votre abstinence, de trouver les nœuds qui vous ont menés a l’alcoolisme, ce qui diminuera le risque de rechute, mais aussi et surtout, de construite une vie nouvelle.

  • Je ne vous le cacherai pas. Le chemin est long. La rechute peut arriver, mais ce n’est ni une fatalité ni un échec insurmontable. Sans dire qu’elle est souhaitable, elle peut être utile pour comprendre le déclic qui vous fait vous tourner vers la boisson.

  • On reste un alcoolique toute sa vie. Mais, abstinent, on peut réellement retrouver une vie normale, heureuse et apaisée. Une rémission a long terme



C’est tout le bien que je vous souhaite!

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s